AVERTISSEMENT

Ce blog peut contenir des photos opératoires choquantes pour les plus jeunes

Breaking News
Loading...

Derniers Articles

jeudi 24 novembre 2011
rhinoplastie : l' approche moderne de la chirurgie de la pointe nasale

rhinoplastie : l' approche moderne de la chirurgie de la pointe nasale

La modification de la pointe est une des demandes fréquentes  de la rhinoplastie , amélioration de sa  définition , recul de sa  projection , rehaussement dans les pointes tombantes ( "droopy tip"  )

La forme de la pointe est dépendante de son support ( la cloison nasale ) de la forme des cartilages de la pointe ( cartilage alaires ) et de son revêtement la peau ( plus ou moins épaisse )

Durant  les 20 dernières années , les chirurgiens pour rendre la pointe moins large et plus définie ont pratiqué des résections excessives aboutissant a des nez pincés ( "pinched nose ")
Non seulement le résultat esthétique n'est pas au rendez vous , mais ces techniques dégradent la fonction respiratoire avec des nez bouchés par dégradations du support de la valve nasale

quelques exemples de "nez pinces et évidés " avec disparition de face des lignes harmonieuses de "Sheen "





Ces techniques sont d'autant plus dévastatrices sur peau épaisse comme on peut le voir sur la photo précédente , car une pointe sans support ne présente plus aucune forme !! 

Le but de la modification de face dans une rhinoplastie est  de respecter les lignes esthétiques de Sheen , a savoir 2 lignes parallèles qui partent des sourcils et descendent harmonieusement jusqu'à la pointe ou elles s'évasent légèrement plutôt que de se pincer 

      

Les techniques modernes de modification de la pointe ont pour but de modifier la forme des cartilages , en changeant la courbure  essentiellement par  des sutures  ,  a ces techniques de sutures aujourd'hui viennent se rajouter la réutilisation des fragments réséqués dans le but d'augmenter le support des cartilages de la pointe et de préserver au mieux la fonction respiratoire 

Le but étant d'avoir des cartilages en position neutre ni trop convexe ni trop concave 

En pratique:  après avoir exposé les cartilages de la pointe , le chirurgien délimite au feutre la zone a réséquer en prenant soin de conserver une hauteur minimale de 6 a 7 mm de cartilage 


Le temps suivant consiste a libérer la muqueuse interne tout en conservant une attache caudale de 2 mm pour ne pas libérer la totalité de cartilage 



On pratique alors a la résection de la  partie supérieure du cartilage 



Celui ci est alors glisse et suturé a la partie profonde pour assurer le support de la partie restante 



Au total , les cartilages de la pointe restent dans une position relativement neutre , ni trop concave a l'origine d'une pointe globuleuse , ni trop convexe a l'origine d'une pointe pincée


Quelques résultats 

pointe en " bouchon " ( boxy tip )

pointe pincée

nez pincé avec pointe tombante ( droopy tip ) 





Une Video de la technique
(AVERTISSEMENT : il s'agit d'une video chirurgicale qui peut choquer les personnes sensibles )






                             
                                        Dr Lionel Azan / specialiste rhinoplastie / Paris









dimanche 20 novembre 2011
samedi 12 novembre 2011
no image

rhinoplastie / archives of facial plastic surgery / novembre 2011


Dans ce nouveau un seul article très intéressant sur la rhinoplastie

Lateral Crural Turn-in Flap in Functional Rhinoplasty

  1. Fazil Apaydin, MD

L'auteur rapporte son expérience sur l'utilisation de la technique : " latéral crural turn in flap " ( LCTF ) , cette technique consiste a utilise la portion céphalique du cartilage réséqué , et la repostionner dans une poche disséqué au préalable entre la peau vestibulaire et la partie caudale restante , en ayant pris soin de laisser 2 mm de muqueuse attaché a la partie caudale restante  , les 2 fragments étant suture avec du PDS 
Cette technique permet d'augmenter le support de la valve externe tout en modifiant la forme de la pointe et de prévenir le risque de nez "pincé " cause d'une gêne respiratoire 

Mon avis : une technique de plus allant dans le sens de la fonctionnalité , la chirurgie moderne  de la pointe évolue dans le bon sens , etre modere dans les resections et augmenter les support pour conserver la fonction respiratoire 

      
                                                    Dr Lionel Azan / spécialiste rhinoplastie / Paris

jeudi 3 novembre 2011
no image

Les matériaux de greffe en rhinoplastie

La rhinoplastie a beaucoup évoluée dans sa philosophie , la rhinoplastie moderne se base plus sur  les volumes dans sa composante esthétique et renforce de plus en plus les supports du nez ( cartilage de la pointe , support de la pointe ) dans son projet fonctionnel 

Aussi le chirurgien utilise de plus en plus de matériaux de greffes pour réaliser son intervention ( cartilage , os , aponévrose , silicone , medpore , gore tex , dermes acelullaires , tutoplast .......)

Pour le public ces termes sont parfois obscurs , aussi vous trouverez sur le lien suivant une fiche d'information destinée aux futurs patients sur ce ce sujet : qu' es ce qu' une greffe en rhinoplastie ? et comment le chirurgien fait il son choix  en fonction du type de rhinoplastie

http://www.institut-rhinoplastie.fr/rhinoplastie-procedure-chirurgicale-et-complications/rhinoplastie-greffes-et-implants-285.html


                     Dr Lionel Azan / specialiste rhinoplastie / Paris
Copyright © 2016 forum rhinoplastie / Dr Lionel Azan All Right Reserved