AVERTISSEMENT

Ce blog peut contenir des photos opératoires choquantes pour les plus jeunes

Breaking News
Loading...

Derniers Articles

samedi 20 novembre 2010
no image

Rhinoplastie / archives of facial plastic surgery /novembre 2010

Bonjour voici un résumes des articles concernant la rhinoplastie , bonne lecture

Osseocartilaginous Rib Graft Rhinoplasty A Stable, Predictable Technique for Major Dorsal ReconstructionJ. Jared Christophel, MD; Peter A. Hilger
Article intéressant  d’ utilisation d’une greffe mixte ostéo cartilagineuse costale en greffon dorsal du nez , prélevé sur la 10 ou 11 ème cotes ( car plus mince ) , l’intérêt est d’apporter la partie osseuse sur les os propres du nez et la partie cartilagineuse en regard du 1/3  moyen et de pouvoir être suture pour éviter les déformations secondaires , greffon plus anatomique qu’une greffe osseuse ou cartilagineuse , l’auteur rapporte une analyse rétrospective sur 2 ans en rhinoplastie post traumatique et secondaires
Engineering Analysis of an Unreported Complication of SeptoplastyCurtis Gaball, MD, LCDR; Scott Lovald, PhD; Tariq Khraishi, PhD; Karl Eisbach, MD; Bret Baack, MD
Article intéressant qui démontre que l’ablation d’une trop grande partie de la cloison cartilagineuse et/ou osseuse peut entrainer une gêne respiratoire par la souplesse de la nouvelle cloison qui peut venir se collaber sur la face externe de la fosse nasale lors de la respiration, leur étude conclue d’enlever au maximum ( cadre ostéo cartilagineux ) un carre de 12 mm sur 44 mm pour éviter ce type de complication
Stabilization of Costal Cartilage Graft Warping Using Infrared Laser Irradiation in a Porcine Model Allen Foulad, BS; Pedram Ghasri, BS; Rohit Garg, MD; Brian Wong, MD, PhD
 Article original qui démontre que le traitement au laser yag d'un greffon costal cartilagineux permet d'acceler les déformations secondaires potentiels et donc de les prévenir


Accuracy of Preoperative Computer Imaging in Rhinoplasty    Umang Mehta, MD; Kashif Mazhar, MD; Andrew S. Frankel, MD
Cet article démontre l’intérêt de la simulation préopératoire et la comparaison au résultat final  auprès de patients , la limite étant la zone oedématiée les 6 premiers mois de la supra tip ( zone au dessus de la pointe )
Oblique Septal Crossbar Graft for Anterior Septal Angle Reconstruction  Zeeshan S. Aziz, MD; Michael J. Brenner, MD; Harrison C. Putman III, MD
Cet article expose une technique bien complexe de prise en charge des nez déviés ce qui rappelle surtout la difficulté de prise en charge des nez déviés malgré les nombreuses techniques proposées par de nombreux auteurs
Barrel Roll Technique for the Correction of Long and Concave Lateral Crura    Armando Boccieri, MD; Tito M. Marianetti, MD
Rien de nouveau , il s’agit d’une technique utilisée pour le traitement des pointes tombantes avec cartilages alaire concaves , après résection du fragment concave celui ci est raccourci et retourné pour changer de courbure puis suture bord a bord .




                                           Dr Lionel Azan / spécialiste rhinoplastie ( Paris )
mercredi 17 novembre 2010
dimanche 7 novembre 2010
greffes en des en rhinoplastie ( dcf)

greffes en des en rhinoplastie ( dcf)

L'utilisation des greffes de cartilage découpés en  dès permet une réelle avancée technologique en matière de rhinoplastie

La technique décrite par le dr Rollin K Daniel  est assez simple , et les études ont confirmées la viabilité de ce type de greffe et l'absence de résorbsion

Le cartilage prélevé du septum ou de l'oreille est découpé en petit des de moins de 1 mm de longueur


Puis ces morceaux sont déposés dans une seringue a tuberculine



La technique de base utilise une greffe d'aponévrose temporale ( fascia )  de 4cm / 4 cm pour entourer les greffes en dés , le tout étant suturé avec un vicryl 5/0











Ce type de greffe permet de réaliser un greffon dorsal de bonne taille, facile a modeler et a fixer 




Il est aussi possible d'utiliser ces petites greffes directement dans la seringue , sans utilisation de fascia , suivant la meme technique que les injections de comblement pour les placer dans des zones préalablement décollées pour combler certaines irrégularités , voire en avant des domes pour augmenter la projection , une fois déposée, la manipulation douce permet de modeler la greffe












Voire aussi le chapitre sur : les greffes en dés collés ( diced cartilage glue graft )

 http://lionelazan.blogspot.fr/2013/10/rhinoplastie-greffe-en-des-colles-diced.html



                                    Dr Lionel Azan / specialiste rhinoplastie / Paris




jeudi 4 novembre 2010
rhinoplastie de type "africain"

rhinoplastie de type "africain"









De retour du congres d'orl francais ou j'ai présenté une communication sur une  analyse retrospective sur la rhinoplastie de type "africain "
   
En resumé sur un série de 52 patients opéres sur 36 mois 

Il est possible de distinguer 3 groupes morphologiques différentes et de difficulté croissante 

Un premier groupe ( 21 % ) de nez type caucasien a peau modérement épaisse  avec une hauteur correcte voire meme associé a une bosse
Un second groupe ( 62 % ) de nez type Africain caracteristique  
Un troisieme groupe ( 17% ) de nez a peau tres épaisse a base tres large avec une tres mauvaise définition de la pointe 

Cette analyse révéle que 81 % des patients se disent globalement satisfait  du résultat , mon analyse est que 62 % des patients ont répondu aux objectifs préopératoire

Cette analyse révéle que la définition de la pointe est d'un des point d'insatisfaction des patients , celle ci est difficile a obtenir du fait de l'épaisseur de la peau , la définition s'ameliore jusqu'a 1 an apres l'intervention 

La réduction de la base du nez est des satisfactions des patients , il faut etre prudent dans la résection car il est facile d'y retourner sous anesthésie locale , il est plus complexe de regreffer en cas d'excés de resection 

Dns cette analyse 20 % des patients ont bénéficié d'une reprise sous anesthesie locale pour diminuer ou symétriser la base du nez 

La discussion  a  conclu que pour les patients du groupe 3  a hauteur faible et tres mauvaise définition de la pointe 

Une meilleur définition peut etre obtenu en utilisant une greffe d'extension septale avec du cartilage rigide du septum , le cartilage de l'oreille étant utilisé sous la forme d'une greffe en dés (DCF) enroulée dans de l'aponevrose temporale (technique decrite par le dr rollin daniel )

Dr Lionel Azan 

Copyright © 2016 forum rhinoplastie / Dr Lionel Azan All Right Reserved