AVERTISSEMENT

Ce blog peut contenir des photos opératoires choquantes pour les plus jeunes

Breaking News
Loading...

Derniers Articles

jeudi 9 mai 2013
kenacort ( corticoide retard : triamcinolone ) et rhinoplastie

kenacort ( corticoide retard : triamcinolone ) et rhinoplastie


Voici ici quelques éléments d'explication sur l'utilisation du kenacort dans les suites d'une rhinoplastie , pour les patients recherchant une information

Le kenacort est un corticoide d'action retard , c'est a dire qu'une fois injecté , son action se poursuit probablement sur plusieurs semaines ( 5 a 6 )

Le kenacort est reconnu pour avoir une action sur le tissu cicatriciel , utilisé de façon régulière dans le traitement des chéloïdes ( cicatrices hypertrophiques ) en injection intra lésionnelle , il diminue le volume du tissu cicatriciel et redonne une certaine souplesse aux tissus

Il est largement utilisé dans les suites de rhinoplastie de façon très personnelle par chaque chirurgien

Apres une rhinoplastie de réduction , un tissu cicatriciel se forme dans les espaces de décollement de la peau , d'autant plus important que la peau est épaisse et a du mal a se rétracter rapidement sur la nouvelle architecture du nez

Cette fibrose ( tissu cicatriciel ) se forme sous la forme d'une épaississement ( rigidité majeure ) essentiellement dans 2 zones

1/ juste au dessus de la pointe , arrondissant moderement la ligne de profil , c'est le fameux " corbin fibreux "


2/ latéralement au dessus de la pointe dans la zone ou le chirurgien diminue la hauteur de cartilage de la pointe , venant élargir de face la pointe sous la forme de 2 petites ligne parallèles en " parenthèse "


Dans la grande majorité des cas , ces anomalies sont a leur maximum   entre  la 3 eme et 6 eme semaine post opératoire , puis progressivement ce tissu s'assoupli de lui même dans le 6 a 12 mois qui suivent l'intervention

Lorsque le chirurgien estime que le processus de cicatrisation ne se fait pas correctement ou assez rapidement il peut décider alors d'injecter du kenacort dans ces zones pour accélérer la disparition de la fibrose et redonner une meilleur définition a la pointe

A partir de quand ? il  n'y a pas de réponse ! certains l'utilisent très tôt des la 1 ère semaine post opératoire , d'autres ( comme moi ) preferent laisser la cicatrisation se faire naturellement avant d'intervenir

Le kenacort agit des lors qu'il est injecté même plusieurs mois après l'intervention ( même après 6 mois )
Aussi je pense qu'il n'est pas nécessaire de se précipiter et plutôt attendre et d'observer la cicatrisation naturelle
C'est essentiellement l'expérience du chirurgien qui lui permet de differencier une processus de cicatrisation non conforme

Quels sont les risques d'injection du kenacort en rhinoplastie ? 

injecté trop superficiellement dans le derme , il y a un risque d'atrophie de la peau ( cutanée ) ceci d'autant plus important que la peau est fine ou a déjà été décollée a plusieurs reprises ( rhinoplastie secondaire ), avec le risque d'apparition de dépression et de modification de la couleur de la peau , il faut être très prudent dans l'injection sur peaux noires , une injection trop superficielle peut être responsable d'une dépigmentation ( tache blanche )
Ne pas injecter sur un patient infecté : risque d'aggravation de le l'infection
Ne pas injecter dans un vaisseau sanguin

Aussi l'injection doit être profonde dans le tissu cicatriciel ,

Comment je procède ( chaque chirurgien a son protocole ! ceci est simplement le mien )

La decision d'injecter se fait en règle generale lors du contrôle a 6 semaines a 2 mois après l'intervention

J'utilise du kenacort 40 ( 40 mg / 1 ml )

L'injection est indolore ++ , elles est réalisée avec une aiguille courte et très fine ( 27 ou 30G )  dans une seringue a insuline

Au maximum 3 points d'injection , un sur le corbin éventuelle en pinçant le corbin entre 2 doigts et en injectant profondément , et 1 point d'injection latéralement dans le tissu cicatriciel de la pointe , la encore en injectant profondément

Les doses doivent être minimes : 0,025 a 0,5 ml par point d'injection ( 1 a 2 mg par point d'injection )

En cas de corbin il est demandé au patient de comprimer la zone avec un pansement ( micropore ) soit toute la journée , soit uniquement le soir

La modification commence a se faire sentir a partir de 1 a 2 semaines

Le patient est revu 5 a 6 semaines après , pour une éventuelle réinjection , au maximum je pratique 3 a 4 injections séparées de 5 a 6 semaines

L'uilisation du kenacort a pour but de diminuer et d'assouplir le tissu cicatriciel , aussi a mon sens , il n'est pas conseillé de l'injecter sur du cartilage ou sur de l'os , mais uniquement dans des zones fibreuses de decollement

L'injection de kenacort ne peut pas corriger des erreurs ou une malfaçon chirurgicale , il ne peut qu'ameliorer la définition du résultat final , c'est a dire retrouver le résultat que le chirurgien pouvait observer en fin d'intervention avant que ne s'installe d'abord l'œdème , puis un  épias  tissu cicatriciel

Aussi l'injection de kenacort ne peut pas reculer ou remonter une pointe , ou diminuer de façon massive le volume d'une pointe ou faire disparaitre une bosse ou .... mais simplement redonner un assouplissement des tissus et redonner une meilleur définition de la pointe

L'utilisation de dose massive n'est pas sans risques , c'est pour cela qu'il est préférable a mon sens d'injecter de petites doses de façon répétées , plutôt qu'une dose massive en une seule injection , surtout si une reprise est envisagée , pour ne pas fragiliser la peau .



                                 avant                       / 3 mois                / 6 mois apres 2 injections de kenacort


                                  avant                    / 3 mois                  / 6 mois apres 1 injection  de kenacort



                                           Dr Lionel Azan / specialiste rhinoplastie / Paris 


quelques références pour en savoir plus

1/Correction of the Soft Tissue Pollybeak Using Triamcinolone Injection  

Matthew M. Hanasono, MD; Russell W. H. Kridel, MD; Norman J. Pastorek, MD; Mark J. Glasgold, MD; R. James Koch, MD
Arch Facial Plast Surg.    



2/  Correction of the Soft Tissue Pollybeak Using Triamcinolone Injection


Rod J. Rohrich, MD; Winfield Hartley, MD
  Arch Facial plast  surg




    







    
.




Copyright © 2016 forum rhinoplastie / Dr Lionel Azan All Right Reserved